Ma Long, Champion du Monde 2015 !

Le Chinois Ma Long, n°1 mondial, a remporté le titre en simple messieurs aux championnats du monde 2015 à Suzhou. Un titre qui, combiné à la victoire de la paire Liu Shiwen / Zhu Yuling en double dames, permet à la Chine de remporter tous les titres mis en jeu.

 

En permanence parmi les 3 meilleurs joueurs du monde au classement mondial depuis le mois de septembre 2011, le Chinois Ma Long vient de signer sa première victoire dans une compétition majeure en décrochant le titre en simple messieurs aux championnats du monde. Médaillé de bronze en 2009 et 2011, Ma Long s’est successivement défait de ses compatriotes Fan Zhendong en demi-finales et Fang Bo en finale. Ce dernier avait réussi un petit exploit en éliminant Zhang Jike, double champion du monde en titre en demi-finales.

Championnats du Monde 2015 de tennis de table : replays, résultats, programme, photos... 

Ma Long Champion du Monde en Simple Messieurs !

Revoir la vidéo en HD de la finale 

Ding Ning, Championne du Monde en Simple Dames !

Ding Ning et Liu Shiwen, les deux meilleures joueuses du monde, avaient rendez-vous en fin de journée pour l’attribution du titre mondial en simple dames. Une finale qui restera à coup sûr dans les annales du tennis de table. De par son intensité, incroyable tout au long de la partie. De par son scénario, qui a vu Liu Shiwen remonté un handicap de 3 manches à 1 pour virer en tête en début de manche décisive. De par sa dramaturgie lorsque la cheville de Ding Ning tourne en bout de course. Interrompu de longues minutes, le match reprend à priori sans grand espoir pour Ding Ning. C’était sans compter sur une volonté, une abnégation sans faille de la n°1 mondiale. Petit à petit, la jeune femme de 24 ans fait son retard avant de l’emporter. Un hymne au courage qui lui offre le 2ème titre mondial de sa carrière en simple après Rotterdam en 2011. De son côté, avec deux finales perdues de suite, Liu Shiwen court toujours après un premier titre en simple. Ce soir, la Chine a une reine. Elle s’appelle Ding Ning.

Vidéo de la finale 

Xu Xin et Zhang Jike sont Champions du Monde en Doubles Messieurs ! 

Champion du monde de double mixte hier en compagnie de la Coréenne Yang Haeun, le Chinois Xu Xin a récidivé ce soir en double messieurs aux côtés du double champion du monde en simple, Zhang Jike. Les deux chinois ont dominé leurs compatriotes Fan Zhendong et Zhou Yu en finale. Si Zhang Jike ajoute une épreuve de plus à son incroyable palmarès, Xu Xin avait déjà connu les joies de la victoire en double messieurs en 2011 avec Ma Long.

Xu Xin et Yang Ha Eun sont Champions du Monde en Doubles Mixtes !

 

LIU Shiwen et ZHU Yuling - Championnes du Monde en Double Dames

En double dames, le titre est revenu à la paire Liu Shiwen / Zhu Yuling. Une petite revanche pour Liu Shiwen, qui avait touché du bout des doigts le titre en simple dames avant de voir revenir Ding Ning. En finale, les deux chinoises ont dominé leurs compatriotes Li Xiaoxia et Ding Ning.

Une audience record pour les Championnats du Monde 2015 :

450 millions de personnes ont suivi l'événement !

330 millions de spectateurs ont regardé l'événement sur leur TV dans 170 pays du monde.

Rien qu'en Chine, un Chinois sur 5, soit 252 millions de spectateurs ont suivi l'événement sur CCTV-5 (qui a retransmis 50 heures de direct !).

Le site Internet Ittf.com, où un dispositif exceptionnel permettait de suivre 8 rencontres en direct, a eu 10 millions de visiteurs !

3 millions d'internautes ont consulté la page Facebook de l'ITTF, permettant à celle-ci de dépasser la barre symbolique des 200 000 Fans !

Les rencontres étaient également mis en ligne sur Youtube pour les replays. Et c'est plus de 7 million d'internautes de 231 pays qui ont regardé ces vidéos sur ce support !

Le Hashtag #ITTFWorlds2015 a été utilisé 30 000 fois !

1 000 journalistes avaient une accréditation. Et plus de 11 000 articles ont été répertoriés !

En un mot : INCROYABLE !

L'album photos des Championnats du Monde (Flickr ITTF) : 

Vidéos (replays) des Championnats du Monde (playlist Dailymotion FFTT) :

Le parcourt des Français aux Championnats du Monde 

 

29 avril 

Fin de l'aventure 

L’aventure de l’équipe de France aux championnats du monde a pris fin aujourd’hui à Suzhou. Une journée difficile qui a vu les Tricolores s’incliner sur chacune de leurs 5 rencontres, échouant aux portes des quarts de finale en double messieurs.

Les temps sont durs pour les Tricolores à Suzhou. Dur, comme le tirage d’Emmanuel Lebesson, opposé au Chinois Ma Long n°1 mondial en 32èmes de finale du simple messieurs. Auteur d’une belle prestation, le Français n’a pas à rougir d’une élimination autant prévisible que logique. Pour Simon Gauzy, les espoirs étaient permis. Ils n’ont pas résisté bien longtemps face à la démonstration délivrée par l’Indien Achanta. La blessure en fin de match d’Achanta n’aura pas suffi, Simon quitte également le tableau simple messieurs au stade des 32èmes de finale, sans avoir jamais pu vraiment rivaliser.

Eblouissants hier soir pour vaincre la paire championne du monde en double messieurs, Simon Gauzy et Emmanuel Lebesson ne sont pas parvenus à confirmer. Les Français semblaient avoir fait le plus dur en s’envolant à la belle contre les Brésiliens Matsumoto et Monteiro. Les Tricolores resteront finalement aux portes des quarts de finale, malheureux dans leurs choix et pas vraiment aidés par la réussite insolente de leurs adversaires en fin de match. Une désillusion que les deux jeunes hommes ont eu bien du mal à cacher en zone mixte.

Les derniers espoirs français reposaient sur Carole Grundisch et Xian Yi Fang en simple dames. Des espoirs d’exploits plus précisément, opposées respectivement aux n°21 et 38. Carole Grundisch a longtemps fait jeu égal, voire mieux, avec la Coréenne Yang Hajeun. Malgré un match solide, la Française, n°74 mondiale, a manqué la qualification pour les 16èmes de finale. Même maux, même résultat pour Xian Yi Fang. Après un début de partie en demi-teinte, la Tricolore a retrouvé de sa constance. Trop tard. Nettement plus disputés, le match et la qualification s’envolaient, en même temps que les derniers espoirs tricolores.

Gauzy et Lebesson chutent en simple

Emmanuel Lebesson et Simon Gauzy, les deux derniers français engagés en simple messieurs, n'ont pas franchi le cap des 32èmes de finale des championnats du monde. Carole Grundisch et Xian Yi Fang tenteront de rejoindre les 16èmes de finale à partir de 11h15 heure française.

Ma Long et Achanta, bourreau des Français

Emmanuel Lebesson savait que la mission qui l'attendait relevait du miracle : battre Ma Long à domicile aux championnats du monde. Bien plus que de la figuration, le Français s'est montré à la hauteur de l'évènement. Après avoir perdu les deux premières manches, Emmanuel Lebesson revenait, contre toute attente, dans le match. Les yeux dans les yeux avec la star chinoise, Manu passait tout près de recoller à deux manches partout en menant 8/5 dans le 4ème set. Finalement, une défaite 4 manches à 1 mettait un terme au parcours de Lebesson en simple. De son côté Simon Gauzy a vécu un match très particulier. Dominé à tous les niveaux pendant plus de 3 sets par l'Indien Kamal Achanta, Simon a bien failli recevoir un coup de pouce du destin lorsque son adversaire s'est blessé. Après de longues minutes d'interruption, le jeu a repris. Un match totalement différent, au cours duquel l'Indien tentait le point gagnant sur quasiment chaque touche de balle. Campés sur ses appuis, à l'image de la balle de match, Achanta finissait par l'emporter en 5 manches.

Emmanuel Lebesson : "J’avais dit que je n’aurais qu’un pour cent de chances de gagner, j’ai essayé d’optimiser ce pour cent. J’ai fait le maximum mais c’est le n°1 mondial, il est ici pour gagner. Je l’ai senti un peu tendu dans le 4ème set, si on tourne à 2 manches partout on ne sait pas ce qu’il peut se passer. C’était un très grand plaisir de jouer contre lui, n°1 mondial, en Chine. C’était un honneur, j’ai essayé d’être à la hauteur de ce pays. J’estime avoir rempli ma mission même si c’est une défaite au bout. J’ai fait mon match, je n’ai pas grand-chose à me reprocher. C’est un modèle, un très grand champion même s’il n’a encore rien remporté de très grand."

28 avril 

L'exploit du double Gauzy - Lebesson

Passé tout près de la qualification pour les quarts de finale du double mixte aux côtés de Chen Meng, Emmanuel Lebesson n’a pas eu le temps de gamberger bien longtemps. Associé à Simon Gauzy en double messieurs, le pensionnaire de l’ACBB est reparti au combat pour accrocher une précieuse victoire à la belle synonyme de qualification pour les 16èmes de finale. A l’inverse, ni la paire Carole Grundisch / Xian Yi Fang ni Adrien Mattenet / Abdel-Kader Salifou ne sont parvenues à franchir le cap du premier tour. Un premier tour également fatal en simple à Abdel-Kader Salifou, sans solutions contre le Coréen Jung Youngsik, et à Adrien Mattenet, tombé sous les coups du jeune et très prometteur portugais Joao Geraldo. De leur côté, Xian Yi Fang, Carole Grundisch, Simon Gauzy et Emmanuel Lebesson ont su faire respecter leur statut de favoris pour accéder aux 32èmes de finale. Des adversaires d’un tout autre calibre les attendent demain, notamment Emmanuel Lebesson qui croisera le fer avec le n°1 mondial, le Chinois Ma Long.
Pour clore la journée, Emmanuel Lebesson et Simon Gauzy avaient rendez-vous avec le double taïwanais champion du monde à Paris en 2013. Loin d’être favoris, les Français ont joué sans complexe, délivrant une partition quasi sans fautes. Une performance, une vraie, qui leur permet de rejoindre les 8èmes de finale. Ils y retrouveront un double brésilien avec une place en quarts de finale à la clé.

Lebesson et Chen buttent en 16èmes

Le double mixte Emmanuel Lebesson / Chen Meng s’est incliné en 16èmes de finale des championnats du monde au terme d’une partie longtemps indécise contre la paire chinoise Yan An / Wu Yang. Après l’élimination hier de Simon Gauzy et Carole Grundisch, il n’y a plus de paire tricolore en lice dans le tableau double mixte.

Un combat de plus d’une heure

Emmanuel Lebesson l’avait prédit hier soir au sortir d’une journée ponctuée de deux victoires aux côtés de Chen Meng : la paire chinoise qui se dressait sur leur route serait probablement la plus dure à jouer sur la route des quarts de finale. Idéalement rentrés dans leur match, Emmanuel Lebesson et Chen Meng menaient rapidement 2 manches à 0 et s’échappaient dans le 3ème set. Incapable de conclure la troisième manche, la paire sino-française venait de relancer la partie. Malgré des balles de set dans les 4èmes et 5èmes manches, Emmanuel Lebesson et Chen Meng finissaient par s’incliner 4 manches à 2, à chaque fois aux avantages. Une défaite en 16èmes de finale qui met prématurément un terme à la belle collaboration entrevue hier soir.

La réaction d'Emmanuel Lebesson

Emmanuel Lebesson : « C’était un gros combat, on manque plusieurs occasions de revenir ou passer devant. C’est dommage parce que c’était peut-être le match le plus dur avant la médaille. C’est une paire qui joue très bien, qui monte en puissance au fil des tours. Ils ne seront pas loin du compte je pense. (Concernant son association avec Chen Meng) C’était vraiment une super expérience de faire le double mixte avec elle, un grand plaisir. J’espère qu’on pourra rééditer cette expérience dans le futur. »

27 avril 

Des débuts prometteurs

L’équipe de France a effectué aujourd’hui ses premiers pas dans les championnats du monde 2015. Des premiers pas réussis pour Emmanuel Lebesson et la Chinoise Chen Meng, associés en double mixte. Un tableau double mixte qui n’a pas souri à Simon Gauzy et Carole Grundisch, éliminés au 2ème tour par la paire tête de série n°2 du tableau. Demain, les Bleus sont de retour dans les aires de jeu, avec un programme nettement plus chargé.

Emmanuel Lebesson / Chen Meng : débuts prometteurs

Associés en compétition pour la toute première fois, Emmanuel Lebesson et la Chinoise Chen Meng ont parfaitement débuté leur collaboration. Au-delà des deux victoires acquises contre deux paires largement dans leurs cordes, le Français et la Chinoise ont fait preuve d’une belle complémentarité. Une complémentarité qui sera mise à rude épreuve demain : dès les 16èmes de finale, Emmanuel Lebesson et Chen Meng voient se dresser sur leur route un double chinois, Yan An associé à la défenseuse Wu Yang. L’occasion de confirmer les promesses entrevues aujourd’hui. Pour Simon Gauzy et Carole Grundisch, le parcours prend fin en 32èmes de finale. Si le résultat peut paraître décevant, les deux tricolores n’ont pas à rougir de leur défaite contre la paire tête de série n°2 du tableau, habituée à l’exercice du double mixte.
Les Bleus poursuivent demain avec un menu bien plus copieux qu’aujourd’hui. Simple, double, double mixte, les Français seront sur tous les ponts. Il faudra se montrer à la hauteur pour franchir des tours supplémentaires et s’inviter parmi l’élite du tennis de table mondial.

 

Ensemble des joueurs engagés pour les Championnats du Monde 2015 de tennis de table

Les joueurs Français qualifiés

A un peu plus de 2 semaines de l'ouverture des championnats du monde à Suzhou, la fédération internationale a dévoilé la liste des têtes de série. Simon Gauzy, Adrien Mattenet et Emmanuel Lebesson seront dispensés de qualifications en Chine, au contraire d'Abdel-Kader Salifou. Chez les dames, Carole Grundisch et Xian Yi Fang parmi les 64 têtes de série.

Jean-Claude Decret, responsable du haut-niveau : « Il y a vraiment une bonne dynamique entre les joueurs sélectionnés et les partenaires d’entraînement dont font partie Stéphane Ouaiche et Jérémy Petiot. On ressent une vraie dimension collective, avec forcément une attention particulière pour les 6 joueurs qui partiront en Chine. Chaque joueur poursuit des objectifs qui sont discutés avec les entraîneurs. C’est important de pouvoir se retrouver, les joueurs ne sont pas souvent regroupés au cours de l’année. On en profite également pour faire un bilan médical, soigner les bobos. On prépare un protocole avec les médecins pour anticiper les effets du décalage horaire. L’objectif est d’être le plus rapidement opérationnel lorsque nous serons en Chine. »

 Le tournoi de sélection a eu lieu, et le verdict est tombé !

{tab Messieurs}

MESSIEURS

  •  Emmanuel Lebesson  – n°69
  •  Stéphane Ouaiche  – n°85
  •  Benjamin Brossier  – n°100
  •  Abdel-Kader Salifou  – n°102
  •  Romain Lorentz  – n°108

{tab Dames}

DAMES

  •  Xian Yi Fang  – n°92
  •  Pauline Chasselin  – n°132
  •  Emmanuelle Lennon  – n°166
  •  Audrey Zarif  – n°168
  •  Laura Pfefer  – n°173

{/tabs}

Mattenet, Gauzy et Grundisch ont déjà leur ticket en poche

En suivant la circulaire de sélection émise par la Direction Technique Nationale, trois joueurs de l’équipe de France sont assurés d’être sélectionnés pour les championnats du monde 2015 :

  • Simon Gauzy : quart de finaliste au World Tour Major Series de Russie et n°29 mondial
  • Adrien Mattenet : champion de France 2015 et n°39 mondial
  • Carole Grundisch : quart de finale au World Tour Major Series de Russie

Résultats

{tab Messieurs}

Mercredi 11 Mars
16h : Ouaiche Stéphane - Lorentz Romain : 4-2
Brossier Benjamin - Salifou Abdel-Kader: 4-2

18h : Lebesson Emmanuel - Lorentz Romain 4-0
Ouaiche Stéphane - Brossier Benjamin 4-2

20h : Lebesson Emmanuel - Salifou Abdel-Kader 3/4
Brossier Benjamin - Lorentz Romain 4/2

Jeudi 12 Mars
9h : Lebesson Emmanuel - Brossier Benjamin 4/3

Ouaiche Stéphane - Salifou Abdel-Kader 0/4

10h30 : Lebesson Emmanuel - Ouaiche Stéphane 4/2
Salifou Abdel-Kader - Lorentz Romain 4/0

AK. Salifou est le premier qualifié !


12h15 : Barrage entre Ouaiche et Brossier 4/2

14h : Finale Ouaiche - Lebesson 1/4

Emmanuel Lebesson est donc le second qualifié de ce tournoi de sélection et rejoind Simon Gauzy, Adrien Mattenet et Abdel-Kader Salifou. 

{tab Dames}

Mercredi 11 Mars
16h : Xian Yi Fang - Lennon Emmanuelle : 4-0

18h : Xian Yi Fang - Chasselin Pauline : 4-0

20h : Chasselin Pauline - Lennon Emmanuelle 4/2

Jeudi 12 Mars 

10h30 : Xian YiFang - Pauline Chasselin 4/2

Xian YiFang est qualifiée et rejoint Carole Grundisch 

{/tabs}

Les réactions : 

Benjamin Brossier : "Aujourd'hui je suis déçu mes chers amis, mais en même temps fier de moi! Fier d'avoir avancé, fier de n'avoir rien lâché! Car aujourd'hui j'étais au niveau!
Demain, je serai à l'entrainement. Et je vous promet à nouveau de belles surprises. Merci à tous pour vos messages. A très vite!"

Source : fftt.com

 

Plus d'ACTUALITE

  • All
  • Handis
  • Internationale
  • Jeunes
  • Nationale
  • Reportage
  • Vétérans
  • Default
  • Title
  • Date
  • Random
load more hold SHIFT key to load all load all
Abonnement newsletter