Si Anaïs Lévêque (à  gauche) est passée un peu à  côté de ses championnats d'Europe, Laura Gasnier s'est offert plusieurs perfs et une médaille de bronze en double mixte. : Archives. source : http://www.laval.maville.com
Si Anaïs Lévêque (à  gauche) est passée un peu à  côté de ses championnats d'Europe, Laura Gasnier s'est offert plusieurs perfs et une médaille de bronze en double mixte. : Archives.
 

Après les Championnats d'Europe Jeunes à  Prague. Anaïs Lévêque (n°  516 mondiale) n'a pas connu un parcours aussi heureux que Laura Gasnier (514), sa compagne de club du CA Mayenne.

Fortunes diverses pour les licenciées du CA Mayenne à  ce rendez-vous européen. « Anaïs (Lévêque), semble t-il, a souffert d'une blessure récurrente (périostite), qui l'a gênée tout au long de la compétition, d'autant que les filles ont joué sur plusieurs tableaux », explique André Lévêque, le président du CA Mayenne et le papa de la joueuse. « Ce qui pourrait expliquer qu'en double féminin, Laura (Gasnier) et Anaïs (n°516 mondiale) aient été éliminées dès le premier tour, ce qui constitue une bien mauvaise surprise. »

Pour une paire qui reste sur trois titres consécutifs de championne de France. « Maintenant, il faut être prudent avec ces infos qui arrivent de loin par personne interposée. On en saura plus ce soir à  l'arrivée d'Anaïs. »

La jeune Mayennaise confirmera peut-être. Ce qui expliquerait son parcours plutôt décevant durant cette compétition.

En effet, en simple, après une belle «  perfà‚   » contre la Bulgare Samfirova (137), Anaïs Lévêque s'est inclinée dès le deuxième tour contre une Polonaise, inférieure au classement mondial (531).

Les compétitions de double n'ont pas redonné le sourire à  la jeune camiste, puisqu'avec Laura Gasnier (514), elles ont fait une «  contre-perfà‚   » dès le premier tour du double féminin, étant éliminées par la paire polonaise Szczerkowska (530) - Kusinska (531).

En double mixte, associée à  Antoine Hacherd (n°600), Anaïs n'a pu franchir le deuxième tour, s'inclinant contre les Polonais, Szocs (247) et Postoaca (252). Et pour finir, elle a sombré dès le premier match de la consolante contre l'Israà«lienne Jozef (64), 3-0. Est-ce le classement o๠l'accumulation des rencontres qui a joué contre la jeune Mayennaiseà‚  ?

Didier de Peindray, son entraîneur, a son avisà‚  : « C'est plutôt son état de forme, voire le style de jeu de son adversaire, plutôt que la place mondiale. Ce classement n'a pas vraiment de valeur dans le sens o๠il résulte du nombre de sortie des pongistes. Laura, mais surtout Anaïs n'ayant pas fait beaucoup de sortie, elles sont sous-classées. »

Des perfs et une médaille pour Laura Gasnier

Ce qui éclairerait les lanternes des candides sur les grosses «  perfsà‚   » de Laura Gasnier (n°514), notamment dès le premier tour de simple face à  l'Espagnole Fernandez (n°151), puis lors des 16es de finale face à  la Tchèque Kucerova (n°319) et enfin en huitièmes devant la Roumaine Hirici (251).

Cela n'enlève rien évidemment au mérite et à  la qualité de la jeune Camiste, comme l'atteste son parcours en double mixte o๠elle a brigué une belle médaille de bronze avec son binôme Romain Lorentz (510). Ils n'ont été battus qu'en demi-finale par les futurs champions d'Europe, les Hongrois Kosiba (26) et Madarasz (32).

Les deux jeunes Mayennaises vont maintenant goûter à  des vacances bien méritées, mais qui seront de courte durée puisqu'elles reprendront le chemin des tables le 17à‚  août avec le pôle France.

Ouest-France

Plus d'ACTUALITE

  • All
  • Handis
  • Internationale
  • Jeunes
  • Nationale
  • Reportage
  • Vétérans
  • Default
  • Title
  • Date
  • Random
load more hold SHIFT key to load all load all
Abonnement newsletter