Pièce(s) jointe(s):
FichierDescriptionTaille du fichierDernière modification
Télécharger ce fichier (dossier_de_presse_Euro_Alicante.pdf)dossier_de_presse_Euro_Alicante.pdf 3363 Ko2018-09-14 14:04

Les championnats d’Europe 2018 de tennis de table viennent de prendre fin à Alicante (Espagne). Au terme des 5 jours de compétition, tous les titres mis en jeu ont été attribués. Retrouvez ci-dessous le palmarès complet.

Pour la toute première fois de son histoire, l’Espagne a accueilli une compétition majeure de tennis de table. La station balnéaire d’Alicante, située dans l’est du pays, a été retenue comme terrain de jeu pour les meilleurs pongistes du Vieux-Continent à la conquête des 5 titres individuels mis en jeu cette année : simple messieurs, simple dames, double messieurs, double dames et double mixte. Champion d’Europe et vice-champion d’Europe en titre, Emmanuel Lebesson et Simon Gauzy auront fort à faire pour rééditer leur performance réussie à Budapest en 2016, performance inédite dans l’histoire du tennis de table tricolore.

Timo Boll, Champion d'Europe !

Interviews des Français et replays des Championnats d'Europe de tennis de table

 

Palmarès des Championnats d'Europe 

Simples Messieurs

1. Timo Boll – Allemagne
2. Ovidiu Ionescu – Roumanie
3. Patrick Franziska – Allemagne
3. Kristian Karlsson – Suède

Simples Dames 

1. Li Qian – Pologne
2. Margaryta Pesotska – Ukraine
3. Katarzyna Grzybowska – Pologne
3. Sofia Polcanova – Autriche

Doubles Messieurs 

1. R. Gardos / D. Habesohn – Autriche 
2. K. Karlsson / M. Falck – Suède
3. R. Filus / R. Walther – Allemagne
3. P. Franziska GER / J. Groth DEN

Doubles Dames 

1. N. Mittelham / K. Lang – Allemagne
2. S. Polcanova AUT / Y. Noskova RUS
3. M. Ekholm SWE / G. Pota AUT
3. X. Ni / S. De Nutte – Luxembourg 

Doubles Mixtes 

1. R. Filus / Y. Han – Allemagne
2. S. Fegerl / S. Polcanova – Autriche
3. A. Karakasevic SRB – R. Paskauskiene LTU
3. P. Franziska / P. Solja – Allemagne

La paire Gauzy - Lebesson chute en 1/4

Simon Gauzy et Emmanuel Lebesson, associés en double messieurs, ont échoué aux portes des demi-finales contre la paire suédoise Kristian Karlsson / Mattias Falck.

La tête n’y était pas

La douloureuse fin de journée vécue par l’équipe de France hier soir à Alicante était finalement encore trop présente dans les esprits de Simon Gauzy et Emmanuel Lebesson au moment d’aborder les quarts de finale en double messieurs en fin de matinée. Auteur du meilleur départ, la paire tricolore n’est pas parvenue à boucler une première manche qui lui aurait donné du baume au cœur. Malgré tout au contact des Suédois, les Tricolores sont passés près de revenir à 2 manches partout avant de finalement céder cette 4ème manche. Un nouveau coup de massue dont les Bleus ne se relèveront cette fois-ci pas, largement dominés dans le set suivant. Visiblement très touchés par une fin de compétition loin de leurs espérances, Simon Gauzy et Emmanuel Lebesson disposent désormais de trois semaines devant eux pour repartir de l’avant et se présenter à Disneyland dans les meilleures conditions à l’occasion de la Coupe du Monde du 19 au 21 octobre.

Double messieurs - Quarts de finale

S. Gauzy / E. Lebesson - K. Karlsson / M. Falck SWE : 1/4

Emmanuel Lebesson : « Encore une fois, la partie tourne sur des petites choses notamment au premier set. Je pense que nous étions encore tous les deux affectés par nos défaites d’hier, d’où l’importance de réussir à bien débuter ce quart de finale pour nous donner du moral. Je ne regrette pas mon aventure avec Simon, on perd aux portes de la médaille, c’est dur mais c’est comme ça. Nous aurons des occasions de rebondir. On gagne ensemble, on perd ensemble. Ces championnats d’Europe se terminent sur un bilan très mitigé. Il va falloir se projeter sur l’avenir avec de belles compétitions qui arrivent à commencer par la Coupe du Monde à domicile dans 3 semaines. »

Simon Gauzy : « Le premier set nous fait vraiment mal. Il fallait que je me remette dedans, et c’est moi qui fais toutes les fautes à la fin du premier set. Je tiens à m’excuser auprès de Manu et auprès de toutes les personnes qui nous soutiennent. Après la perte du premier set, je n’étais simplement plus capable. J’ai essayé mais la défaite d’hier a été trop dure à encaisser et encore trop récente pour jouer correctement. Je suis désolé. Je vais essayer de profiter des prochains jours pour digérer ces défaites et sans parler de résultats, essayer de produire un bon niveau de jeu devant le public français à la Coupe du Monde. »

La journée NOIRE !

L’équipe de France engagée sur les championnats d’Europe 2018 a vécu une fin de journée cauchemardesque à Alicante (Espagne) : sur les 5 Tricolores qualifiés en 16èmes de finale en simple, aucun n’est parvenu à franchir le cap malgré 4 manches décisives disputées. Tous les espoirs français reposent désormais sur le double messieurs Simon Gauzy / Emmanuel Lebesson, qualifié pour les quarts de finale demain.

Les messieurs manquent de réussite

Le dénouement qu’ont successivement connu Emmanuel Lebesson, Simon Gauzy et Can Akkuzu en fin de journée à Alicante est à peine croyable. Premier en lice, Emmanuel Lebesson se savait en danger contre le Roumain Ovidiu Ionescu, un joueur qui l’avait sèchement battu lors des championnats du Monde 2017. En tête dans chacun des trois premiers sets, le champion d’Europe sortant voyait son adversaire l’emporter sur le fil à chaque reprise. Un handicap de trois manches dont Emmanuel Lebesson ne se relèvera pas pour finalement s’incliner 4 manches à 1 et officiellement abandonner sa couronne acquise il y a deux ans à Budapest. Vice-champion d’Europe en titre, Simon Gauzy a manqué d’un rien la qualification pour les 8èmes de finale. D’un point pour être très précis. A l’issue d’un gros combat contre l’Allemand Benedikt Duda, le fer de lance de l’équipe de France semblait avoir pris le dessus en s’offrant 4 balles de match à la belle. Rattrapé par le manque de confiance causé par plusieurs mois difficiles, le Français finissait par s’incliner aux avantages. Dans le même temps, Can Akkuzu avait débuté son match contre la légende allemande Timo Boll. Une montagne à laquelle Can s’est attaquée sans le moindre complexe pour ses premiers championnats d’Europe. Agressif, inspiré et en réussite, le jeune tricolore a fait jeu égal avec le n°4 mondial, arrachant le droit de disputer lui aussi une manche décisive. En tête au score, Can Akkuzu tentait de contenir le retour de l’Allemand. Une tâche brillamment accomplie jusqu’aux avantages avant de céder 13-11 et mettre un terme aux espoirs français en simple.

Les dames tombent avec les honneurs

Face à deux membres du TOP 30 mondial, Laura Gasnier et Stéphanie Loeuillette ne partaient pas favorites de leur 16ème de finale des championnats d’Europe en simple dames. Et pourtant, les Françaises ont chacune touché l’exploit du bout des doigts. Laura Gasnier d’abord, opposée à Bernadette Szocs, la valeur montante d’une école roumaine qui ne cesse de produire des joueuses de grande qualité. La Française, qui rend près de 70 places à son adversaire au classement mondial, n’a jamais cessé de croire en ses chances, sauvant au passage deux balles de match en fin de 6ème set pour s’offrir le droit de disputer une manche décisive. Si les efforts de Laura Gasnier n’ont pas été récompensés par une victoire en fin de match, ils constituent une belle base de travail pour les futures échéances.

Confrontée à la talentueuse suédoise Matilda Ekholm, Stéphanie Loeuillette est encore passée plus près de l’exploit. Parfaitement en place tactiquement, la Française faisait rapidement oublier les nombreuses places d’écart au classement mondial pour prendre les devants et mener 3 manches à 1.

Laura Gasnier, éliminée en 16èmes de finale : « Je ne suis même pas déçue par cette défaite 4-3. J’ai fait un gros match, j’ai tout donné pour sauver deux balles de match au 6ème set. J’ai vraiment eu un très bon niveau de jeu malgré une préparation incomplète. A la belle, on voit pourquoi elle est dans les 30 meilleures mondiales et pourquoi j’en suis loin. Je vais pouvoir m’appuyer sur ce match pour continuer à travailler et essayer de m’améliorer. Quoi qu’il en soit je suis très satisfaite de mes championnats d’Europe, le niveau de jeu était là. »

La sélection Française : 

Hommes :

  • Simon GAUZYOchsenhausen - 13ème joueur mondial
  • Emmanuel LEBESSONRouen - n°44 
  • Can AKKUZU - Pontoise-Cergy - n°81
  • Alexandre ROBINOT - Chartres - n°100
  • Joé SEYFRIED - Saint-Denis - n°106
  • Tristan FLORE - Pontoise-Cergy - n°198

Femmes :

  • Laura GASNIER - Entente Saint-Pierraise - 105ème joueuse mondiale
  • Stéphanie LOEUILLETTE - Entente Saint-Pierraise - n°107
  • Pauline CHASSELIN - Metz - n°108
  • Audrey ZARIF - Saint-Quentin - n°131 
  • Océane GUISNEL - Poitiers - n°210

Réseaux sociaux : 

#ITTFEuros2018  #TeamFrance 

Retransmissions vidéo : 

et sur Live Laola TV 

Horaires des LIVE : 

 

+       2:00

 

 

GMT

Local time

Competition

Tables

Round

Int. TV-feed

21/9/2018

(Day 4)

8:00

10:00

WD

4

R16

1

TV

feed

8:45

10:45

WD

4

R16

1

TV

feed

9:30

11:30

MD

4

R16

1

TV

feed

10:15

12:15

MD

4

R16

1

TV

feed

 

 

 

 

 

 

11:15

13:15

XD

2

SF

1

TV

feed

 

 

 

 

 

 

12:00

14:00

WS

4

R32

1

TV

feed

12:50

14:50

WS

4

R32

1

TV

feed

13:40

15:40

WS

4

R32

1

TV

feed

14:30

16:30

WS

4

R32

1

TV

feed

15:30

17:30

MS

4

R32

1

TV

feed

16:20

18:20

MS

4

R32

1

TV

feed

17:10

19:10

MS

4

R32

1

TV feed

18:00

20:00

MS

4

R32

1

TV feed

 

 

 

 

 

 

19:15

21:15

XD

1

Final

1

TV

feed

 

 

 

 

 

 

22/9/2018

(Day 5)

8:00

10:00

WD

4

QF

1

TV

feed

8:45

10:45

MD

4

QF

1

TV

feed

9:45

11:45

WS

4

R16

1

TV

feed

10:45

12:45

WS

4

R16

1

TV

feed

11:45

13:45

MS

4

R16

1

TV

feed

12:45

14:45

MS

4

R16

1

TV

feed

 

 

 

 

 

 

14:15

16:15

WD

2

SF

1

TV

feed

15:15

17:15

MD

2

SF

1

TV

feed

16:15

18:15

WS

2

QF

1

TV

feed

17:15

19:15

WS

2

QF

1

TV

feed

18:15

20:15

MS

2

QF

1

TV

feed

19:15

21:15

MS

2

QF

1

TV feed

 

 

 

 

 

 

23/9/2018

(Day 6)

8:30

10:30

WS

1

SF

1

TV

feed

9:30

11:30

WS

1

SF

1

TV

feed

10:30

12:30

MS

1

SF

1

TV

feed

11:30

13:30

MS

1

SF

1

TV

feed

 

 

 

 

 

 

13:30

15:30

WD

1

Final

1

TV

feed

14:30

16:30

MD

1

Final

1

TV

feed

15:30

17:30

WS

1

Final

1

TV

feed

16:30

18:30

MS

1

Final

1

TV

feed

Les chiffres 

Formule    de  compétition

en simple :

  • Les 32 premières têtes de série sont directement qualifiées pour les 32ede finale
  • Les autres engagé(e)s disputent une phase de poules qualificatives
  • Le vainqueur de chaque poule se qualifie pour les 32ede finale
  • S’en suit un tableau classique à élimination directe

en double :

  • Les 16 premières têtes de série sont directement qualifiées pour les 16ede finale
  • Les autres paires disputent un ou plusieurs tours de barrage pour qualifier 16 paires en 16e de finale
  • S’en suit un tableau classique à élimination directe

Plus d'ACTUALITE

  • All
  • Handis
  • Internationale
  • Jeunes
  • Nationale
  • Reportage
  • Vétérans
  • Default
  • Title
  • Date
  • Random
load more hold SHIFT key to load all load all
Abonnement newsletter