Elizabeta SAMARA et Dimitrij OVTCHAROV sont Champions d'Europe !

Retrouvez tous les replays, les photos et les résultats des Championnats d'Europe 2015 de tennis de table !

Résultats individuels : 

Simples Messieurs - Simples Dames - Doubles Messieurs - Doubles Dames

Replays vidéos Youtube

Replays vidéos Dailymotion FFTT 

Album photos : 

Plus de photos sur Flickr ITTF

Les résultats des Championnats d'Europe par équipes :

Les championnats d’Europe par équipes 2015 ont pris fin aujourd’hui en Russie sur une énorme surprise : la victoire de l’Autriche contre l’Allemagne. Les Allemands se consoleront avec le titre obtenu de main de maître par les dames.

L’Autriche dans l’histoire

C’est un authentique exploit que vient de réussir l’Autriche aujourd’hui à Ekaterinbourg. Opposés à la redoutable armada allemande en finale des championnats d’Europe, les partenaires du Chartrain Robert Gardos ont décroché le premier titre de champion d’Europe de leur histoire. Au terme d’une finale à couper le souffle, Stefan Fegerl a offert le point décisif à l’Autriche contre Patrick Baum. Encore une fois emmenée par un immense Dimitrij Ovtcharov, les Allemands cèdent pour la deuxième fois consécutive en finale, un an après le revers subi contre le Portugal.

Chez les dames, la finale a tourné court, la faute à une Allemagne ultra-dominatrice. Han Ying, Shan Xiaona puis Petrissa Solja n’ont laissé absolument aucune chance à la Roumanie. Les Allemandes remportent ainsi un 3ème titre consécutif.

Le palmarès 2015

Messieurs 

1. Autriche

La joie des Autrichiens !

2. Allemagne
3. FRANCE & Biélorussie

 Médaille de Bronze pour la France dans le par équipes ! 

Dames 

1. Allemagne
2. Roumanie
3. Ukraine & Russie

Le parcours des tricolores

Les Championnats d'Europe en individuel : 

Fin de parcours pour les Bleus

Les championnats d'Europe 2015 sont désormais terminés pour l'équipe de France. Dernière tricolore en lice, Carole Grundisch s'est inclinée en 8èmes de finale du double dames. L'équipe de France quittera donc Ekaterinbourg auréolée d'une médaille de bronze dans l'épreuve par équipes messieurs.

Carole Grundisch n'a rien pu faire

En héritant de la Néerlandaise Li Jie en 8èmes de finale du simple dames, Carole Grundisch s'attendait à un match difficile. Sans surprise, ce fut le cas. Maîtrisant la variation des effets à merveille, la défenseuse batave s'est livrée à une véritable démonstration face à une Carole Grundisch d'ordinaire à l'aise sur ce système de jeu. La Française ne pourra avoir qu'un seul regret : celui de ne pas avoir converti deux balles de set pour revenir à 1-1 manche partout. La fin de partie s'est résumée à un cavalier seul de la n°22 mondiale, validant sans trembler sa qualification pour les quarts de finale. Une défaite également synonyme de fin de parcours pour l'équipe de France. En effet, quelques instants auparavant, le double Simon Gauzy / Emmanuel Lebesson avait vu ses espoirs de médaille réduits à néant en s'inclinant en 8èmes de finale contre la paire Joao Monteiro / Stefan Fegerl.

Carole Grundisch : « Dans l'absolu, c'est une joueuse beaucoup trop forte pour moi. J'ai le regret de ne pas avoir converti mes balles de set au deuxième. Si on tourne à 1-1, ce n'est peut-être pas pareil. Maintenant, c'est un sacrée joueuse. J'aime bien jouer sur défense en général mais là c'est une des premières fois où je ne vois vraiment pas l'effet. Elle était vraiment au-dessus de moi aujourd'hui. (Sur sa compétition individuelle) Je suis satisfaite de mon parcours. Je fais 8ème de finale, je fais une perf', c'est mon meilleur résultat aux championnats d'Europe. Je voulais enchaîner une deuxième performance pour montrer que j'avais passé un palier mais aujourd'hui je suis tombée sur l'une des meilleures défenseuses du monde, certainement la meilleure en Europe.»

Carole Grundisch, dernière représentante de l'équipe de France en simple, s'est qualifiée pour les 8èmes de finale en dominant l'Allemande Sabine Winter. L'aventure se termine en 16èmes de finale pour Li Xue.Carole Grundisch en 8èmes de finale !

Carole Grundisch au courage, Li Xue en contrôle

Opposée à l'Allemande Sabine Winter en 16èmes de finale des championnats d'Europe, Carole Grundisch a réussi une vraie belle performance en s'imposant 4 manches à 1. Sûre de sa force et bien équilibrée dans le jeu, la Française, n°79 mondiale, a délivré une partition quasi-parfaite pour rejoindre les 8èmes de finale. Elle y affrontera la Néerlandaise Li Jie, n°22 mondiale, à partir de 16h30. C'est en revanche terminé pour Li Xue, tombée contre la Hongroise Georgina Pota au terme d'une partie très disputée.

Carole Grundisch : « Je savais que j’avais les armes pour la battre. J’ai réussi à jouer aussi bien en coup droit qu’en revers, elle ne savait jamais où la balle pouvait venir. C’est ma plus belle victoire dans un championnat d’Europe. »

Carole Grundisch et Li Xue rescapées

A l'issue du deuxième jour des compétitions individuelles, Li Xue et Carole Grundisch portent tous les espoirs du clan tricolore en simple. A l'instar de nombreuses autres têtes de série masculines, Simon Gauzy et Emmanuel Lebesson ont été surpris dès le premier tour. Les deux Français jetteront toutes leurs forces dans le double dès demain.

Carole Grundisch au courage, Li Xue en contrôle

Têtes de série, Carole Grundisch et Li Xue se sont qualifiées pour les 16èmes de finale du tableau simple dames. Si Li Xue n'a rencontré aucune difficulté pour écarter l'Autrichienne Amélie Solja, Carole Grundisch s'est employée jusqu'au bout de la belle pour finalement l'emporter contre la Russe Yulia Prokhorova. Demain, les 16èmes de finale offrent des belles parties à jouer pour les deux Françaises : Li Xue a rendez-vous avec la Hongroise Georgina Pota alors que Carole Grundisch sera opposée à l'Allemande Sabine Winter. Issues des qualifications, Audrey Zarif et Xian Yi Fang se sont logiquement inclinées respectivement contre la Russe Polina Mikhailova et la Luxembourgeoise Ni Xialian.

Journée noire pour les têtes de série masculines

Seuls représentants tricolores au stade des 32èmes de finale, Simon Gauzy et Emmanuel Lebesson ne sont pas parvenus à rejoindre les 16èmes de finale. Brillant lors de l'épreuve par équipes, Simon Gauzy a été surpris par le Slovaque Lubomir Pistej, pourtant classé au-delà de la 100ème place mondiale mais totalement décompléxé et en totale réussite. De la réussite, Emmanuel Lebesson en a cruellement manqué contre l'Allemand Ricardo Walther. Après un début de match poussif, "Manu" est bien revenu avant de s'engager dans une manche décisive toujours périlleuse. Une manche décisive perdue synonyme de fin des espoirs tricolores dans le tableau simple messieurs. Ces 32èmes de finale masculins se sont transformés en véritable hécatombe pour bon nombre de têtes d'affiches européennes : les Allemands Patrick Baum et Steffen Mengel, l'Autrichien Stefan Fegerl, le Polonais Daniel Gorak, ou le Roumain Adrian Crisan, tous ont échoué lors de ce premier tour !

Terminé pour nos deux meilleurs français engagés dans la compétition

Simon Gauzy et Emmanuel Lebesson, pourtant si brillant dans le par équipes, n'ont pas réussi à franchir le 1er tour des épreuves de simple. 

Les réactions : 

Simon Gauzy : « Je n'ai pas été très bon c’est clair. Je prends l'avantage au 3ème set en menant 8/5, j’ai une balle de set mais je ne finis pas. Ensuite il a été très bon, je ne peux rien lui enlever sur les deux derniers sets. C’est décevant de perdre au premier tour mais c'est comme ça...Dimitrij Ovtcharov est venu me voir après mon match pour me dire « ton temps viendra c’est sur ». Malheureusement, même ce genre de commentaire n’efface pas l’énorme déception mais il faut aller de l’avant. Il nous reste encore le double à aller chercher. »

Emmanuel Lebesson : « On savait très bien que les premiers tours allaient très difficiles. La défaite est dure à encaisser ce soir mais la compétition n’est pas terminée, il reste le double demain. On tirera le bilan à la fin. Sur les individuels de manière générale, et surtout moi, ce n’est pas très brillant. Je vais essayer d’oublier cette déception et penser au double, c’est un tournoi très important»

Les résultats de l'équipe de France

 L'équipe de France remporte une belle médaille de Bronze. Suivez leur parcourt jour après jour...

 

Les garçons s'inclinent en 1/2 finale

Demi-finales
FRANCE - ALLEMAGNE : 1-3
 

 Emmanuel Lebesson (76) – Dimitrij Ovtcharov (5) : 0/3
Simon Gauzy (27) – Ruwen Filus (48) : 3/2
Stéphane Ouaiche (113) – Patrick Baum (31) : 1/3
Simon Gauzy (27) – Dimitrij Ovtcharov (5) : 0/3

 Opposés à l’Allemagne en demi-finales, les hommes de Patrick Chila ont livré une belle bataille mais ont finalement rendu les armes, 3-1. Les Bleus décrochent la médaille de bronze, l’Allemagne rejoint l’Autriche en finale.

Dimitrij Ovtcharov dans un grand jour

Si la demi-finale entre la France et l’Allemagne ne se résume pas à la performance d’un seul, l’Allemand Dimitrij Ovtcharov a malgré tout éclaboussé de sa classe cette confrontation. Emmanuel Lebesson, qui avait surpris Ovtcharov en demi-finales des Jeux européens, n’a cette fois rien pu faire pour empêcher l’Allemagne de prendre les devants. Sans véritable leader avant le début de la compétition, la France peut désormais compter sur Simon Gauzy pour assumer ce statut. Le jeune tricolore l’a encore prouvé en remettant les deux équipes à égalité en s’imposant contre le défenseur Ruwen Filus à la belle. La partie disputée entre Stéphane Ouaiche et Patrick Baum laissera certainement des regrets au clan tricolore : largement en tête dans les premières manches, le champion de France 2014 voyait son adversaire s’envoler au score et emmener derrière lui toute la sélection allemande. Enfin, dans le duel des n°1, Dimitrij Ovtcharov s’est fendu d’une prestation de très haut-niveau pour écarter un Simon Gauzy pourtant bien inspiré. Si l’Allemagne s’est montrée un ton au-dessus, l’équipe de France a pleinement justifié sa présence sur le podium des championnats d’Europe, le premier depuis 2010.

Victoire sur la Suède en 1/4 de finale ! Une médaille de Bronze assurée !

Quarts de finale

FRANCE - SUEDE : 3-1

L’équipe de France masculine sera au rendez-vous des demi-finales pour la première fois depuis les championnats d’Europe 2010 à Zagreb. Opposés à la Suède, médaillée de bronze de la dernière édition, les hommes de Patrick Chila ont produit une prestation quasi parfaite pour s’assurer au minimum une médaille de bronze. Après une 7ème place obtenue au Portugal en 2014, les Tricolores confirment la superbe médaille d’argent décrochée lors des Jeux Européens en juin dernier. Emmenée par Simon Gauzy, qui parvient enfin à exprimer tout son potentiel sous le maillot tricolore, et Emmanuel Lebesson, toujours aussi tranchant dans les grands rendez-vous, la France devra attendre quelques minutes pour connaître l’identité de son futur adversaire demain : l’Allemagne ou la Grèce. Désormais, tous les espoirs sont permis pour cette belle équipe de France !

Les déclarations

Patrick Chila, capitaine de l’équipe de France : « On ne peut être qu’heureux après un match comme ça. Je pense sincèrement qu’on mérite d’être sur le podium, on a fait un super match contre le Portugal en poule. Après la finale aux Jeux européens, on concrétise par une demi-finale et j’espère que ce n’est pas terminé. Je tiens à féliciter toute l’équipe parce que je passe des moments tendus mais super agréables avec eux. »

Simon Gauzy : « Je suis en confiance depuis le début de l’année. Je développe en ce moment mon meilleur niveau de jeu, c’est génial pour moi mais surtout pour l’équipe. Comme l’a dit Patrick, on confirme la médaille obtenue à Bakou, je suis vraiment ravi. »

Emmanuel Lebesson : « Je suis fier d’être capitaine de cette équipe. C’est une équipe de jeunes mais on a été chercher cette médaille tous ensemble. On a fait un beau parcours en poule, il fallait confirmer aujourd’hui contre la Suède et confirmer également notre podium à Bakou. Maintenant on va bien se reposer, savourer ce soir et essayer de franchir une étape de plus demain. »

Victoire de la France en 1/8ème de finale contre la Hongrie

FRANCE - HONGRIE : 3-0
Simon Gauzy - Adam Szudi : 3/1
Emmanuel Lebesson - Tamas Lakatos : 3/2
Stéphane Ouaiche - Adam Pattantyus : 3/2

L'équipe de France masculine s'est qualifiée pour les quarts de finale des championnats d'Europe 2015 après une victoire contre la Hongrie, 3-0. La déception de la veille oubliée, les hommes de Patrick Chila sont repartis au combat pour décrocher une victoire synonyme de quarts de finale. Il faudra désormais attendre le tirage au sort, aux alentours de 19h heure française, pour connaître l'adversaire des Français en quarts de finale.Si près de l'exploit !

Patrick Chila, capitaine de l'équipe de France : "La mission est accomplie. Les joueurs étaient déçus hier après le match contre le Portugal, mais je leur ai dit que nous étions passés plus près d'une défaite contre la Serbie qu'une victoire contre le Portugal. Je pense que nous sommes à notre place, je tiens à féliciter les joueurs pour ce beau parcours réalisé en poule. La compétition est loin d'être terminée mais on a fait ce qu'on devait faire, tout le monde joue plutôt très bien. On attend le tirage au sort mais c'est de bon augure pour la suite."

FRANCE - PORTUGAL : 2-3
 Simon Gauzy - Tiago Apolonia : 3/2
Emmanuel Lebesson - Marcos Freitas : 3/0
Tristan Flore - Joao Monteiro : 1/3
Simon Gauzy - Marcos Freitas : 2/3
Emmanuel Lebesson - Tiago Apolonia : 2/3

 Les Français yeux dans les yeux avec le Portugal

Après être passé tout près d'une grosse déconvenue contre la Serbie ce matin, l'équipe de France a frôlé l'exploit contre le Portugal, champion d'Europe en titre. Simon Gauzy et Emmanuel Lebesson ont pourtant idéalement lancé l'équipe en signant deux belles performances contre Tiago Apolonia puis Marcos Freitas, deux des meilleurs joueurs européens. Mais le Portugal n'est pas champion en titre par hasard. A l'arrachée, Joao Monteiro a remis les siens dans le bon sens en dominant Tristan Flore avant que Marcos Freitas ne sorte la tête de l'eau contre Simon Gauzy. Mené 2 manches à 0, le n°9 mondial a subitement haussé son niveau de jeu pour ne laisser aucune chance à Simon dans les trois sets suivants. Lancés dans un match décisif, Emmanuel Lebesson ont livré un véritable récital pour clôturer une riche première journée. Admirable de combativité, "Manu" a fini par céder à la belle. Les Bleus disposent à présent de quelques heures pour recharger les batteries et tenter de rejoindre les quarts de finale. Cela passe par une victoire contre la Hongrie demain à 10h heure française.

FRANCE - SERBIE : 3-2
 
Antoine Hachard - Aleksandar Karakasevic : 0/3
Simon Gauzy - Zsolt Peto : 3/0
Emmanuel Lebesson - Marko Jevtovic : 2/3
Simon Gauzy - Aleksandar Karakasevic : 3/2
Stéphane Ouaiche - Zsolt Peto : 3/2

 La rencontre programmée en début de session contre la Serbie avait tout du match piège. Favorite sur le papier, l’équipe de France a frisé la correctionnelle pour son entrée en lice. Pour son premier match en compétition internationale sous le maillot tricolore, Antoine Hachard a subi la loi du vétéran serbe Aleksandar Karakasevic en 3 petits sets. 3 manches, c’est également ce qu’il a fallu à Simon Gauzy pour permettre à la France de revenir à hauteur. Placé en 3ème position par Patrick Chila, Emmanuel Lebesson a fait jeu égal avec Marko Jevtovic, se procurant même une balle de match, avant de céder à la belle. Une nouvelle fois, Simon Gauzy s’est employé à remettre la France sur de bons rails en délivrant une solide partie contre Karakasevic. Pour le match décisif, Patrick Chila a fait le choix de lancer Stéphane Ouaiche contre Zsolt Peto. Malmené pendant plus de 2 manches, le champion de France 2014 est parvenu à renverser la vapeur, en sauvant une balle de match à la belle, pour finalement offrir à la France une précieuse victoire. A partir de 16h, les Français retrouvent le Portugal pour une revanche de la finale des Jeux européens. De position de chassés, les Bleus seront dans le rôle des chasseurs contre les champions d’Europe en titre.

Chez les dames

La Hongrie pour finir

Match de classement 9-10
FRANCE - HONGRIE
7h heure française

Li Xue – n°67
Carole Grundisch – n°79
Xian Yi Fang – n°105
Pauline Chasselin – n°177
Audrey Zarif – n°190

 

Georgina Pota - n°27
Dora Madarasz - n°97
Sandra Pergel - n°159
Mercedes Navygaradi - n°295

L'équipe de France féminine poursuit sur sa lancée en Russie. Après avoir battu le Luxembourg hier, les Françaises sont venues à bout des Pays-Bas. Les dames de Pascale Bibaut disputent un dernier match de classement demain contre la Hongrie pour déterminer la 9ème ou 10ème place finale.

Les Françaises ne lâchent pas

Eliminées de la course aux quarts de finale par la Roumanie hier, les dames de l'équipe de France ont fait preuve de caractère pour remporter le premier match de classement contre le Luxembourg. Les Françaises joueront contre les Pays-Bas demain à 13h heure française un match de classement pour les places 9 à 12. 

 

Match de classement 9 à 16

FRANCE - LUXEMBOURG : 3-1
Li Xue (67) - Ni Xialian (68) : 2/3
Carole Grundisch (79) - Sarah De Nutte (169) : 3/2
Xian Yi Fang (105) - Egle Tamasauskaite (348) : 3/1
Li Xue (67) - Sarah De Nutte (169) : 3/0

Les filles butent sur la Roumanie

FRANCE - ROUMANIE : 0-3

Li Xue - Elizabeta Samara : 2/3
Carole Grundisch - Bernadette Szocs : 2/3
Xian Yi Fang - Daniela Dodean Monteiro : 2/3

L'équipe de France féminine n'est pas parvenue à rejoindre son homologue masculine en quarts de finale du tableau par équipes. Battues par la Roumanie, les Françaises disputeront à partir de demain les places 9 à 16.

Dans l'obligation de l'emporter contre la Roumanie pour rejoindre les quarts de finale, l'équipe de France a livré en tous points une rencontre similaire à celle contre l'Autriche hier. Largement dominée par Elizabeta Samara - 2 manches à 0 et 4/0 - Li Xue a réussi le petit exploit d'inverser la tendance pour finalement échouer à la belle. Rageant. Battue à la belle par Polcanova hier, Carole Grundisch a livré une belle bataille contre Bernadette Szocs. Une bataille une fois encore perdue lors de la manche décisive. Comme un symbole, Xian Yi Fang concluait la rencontre en s'inclinant...à la belle contre Daniela Monteiro-Dodean. Sur les 6 matchs perdus contre l'Autriche et la Roumanie, 5 l'ont été à la belle. Une statistique source de regrets mais qui prouve aussi que les Françaises se rapprochent des meilleures nations européennes.
Une autre compétition débute demain pour les filles avec les matchs de classement des places 9 à 16.


FRANCE - SERBIE : 3-2

Xian Yi Fang – Andrea Todorovic : 3/0
Carole Grundisch – Gabriela Feher : 1/3
Li Xue - Anamaria Erdelji : 3/1
Audrey Zarif - Gabriela Feher : 0/3
Carole Grundisch - Andrea Todorovic : 3/0

Dans l'obligation de remporter ses deux rencontres pour espérer rejoindre les quarts de finale, l'équipe de France féminine a rempli la première moitié du contrat en s'imposant contre la Serbie. Une rencontre déterminante attend les joueuses de Pascale Bibaut à partir de 16h heure française. En cas de large victoire contre la Roumanie, les Françaises s'empareraient de la 1ère place.

Un gros morceau d’entrée pour les dames

FRANCE - AUTRICHE : 1-3
 

 Li Xue - Liu Jia : 2/3
Carole Grundisch - Sofia Polcanova : 2/3
Xian Yi Fang - Li Qianbing : 3/1
Carole Grundisch - Liu Jia : 0/3

Si la défaite de l’équipe de France contre l’Autriche était prévisible, le score ne laisse absolument pas paraître la physionomie de la rencontre. En ouverture, Li Xue a poussé Liu Jia dans ses derniers retranchements. Proche de l’emporter 3 manches à 1, la Française a finalement rendu les armes à la belle. Scénario identique pour Carole Grundisch contre Sofia Polcanova. Auteur d’un match très solide, la Jurassienne n’est pas parvenue à conclure, laissant l’Autriche s’envoler. Xian Yi Fang a redonné espoir quelques instants à l’équipe de France en s’imposant contre Li Qianbing avant que l’Autrichienne Liu Jia ne scelle définitivement le destin de la rencontre contre Carole Grundisch. Les filles ont rendez-vous demain avec la Serbie puis la Roumanie.

Pascale Bibaut : "Il y a de la déception, quelques regrets. Li Xue revient bien dans la 4ème manche, l'arbitre fait une faute impardonnable. On aurait pu gagner ce premier match. Cela ne veut pas dire qu'on aurait gagné la rencontre mais il y a des regrets. Après Carole joue très bien pendant deux manches puis se frustre un peu à la belle. Les matchs de demain s'annoncent très serrés, très compliqués. Ce n'est pas évident mais j'espère qu'on va gagner !"

Timo Boll Forfait !

La nouvelle fait grand bruit dans le milieu pongiste : Timo Boll déclare forfait pour les Championnats d'Europe ! Suite à des douleurs au genou, Timo Boll va se faire opérer du genou gauche ! Timo va se concentrer sur sa préparation pour les Jeux Olympiques de Rio 2016. 

Interview

"A dix mois du début des Jeux Olympiques de Rio, je vais subir jeudi une opération chirurgicale afin de préserver mes chances de participation. Une douleur au genou gauche me fait souffrir depuis plusieurs semaines. Après beaucoup  de recherches, le Docteur Johannes Peil a diagnostiqué un plica syndrome, une inflammation de la capsule articulaire. Si ce problème n’est pas résolu à temps, le cartilage peut être affecté. J’ai joué malgré la douleur. Je dois agir maintenant même si cela implique mon forfait pour les championnats d’Europe ainsi qu’une indisponibilité pour mon club, le Borussia Düsseldorf. Le temps de mon indisponibilité ne pourra être déterminé qu’après l’opération du Dr. Peil."

La sélection française dévoilée. Retrouvez les impressions des joueurs avec l'incompréhension d'Adrien Mattenet sur sa non sélection ainsi que l'explication du sélectionneur Jean-Claude DECRET.

 Les Français :

  • Simon Gauzy n°27
  • Emmanuel Lebesson n°76
  • Antoine Hachard n°92
  • Stéphane Ouaiche n°113
  • Tristan Flore n°168

Les Françaises :

  • Li Xue n°67
  • Carole Grundisch n°79
  • Xian Yi Fang n°105
  • Pauline Chasselin n°177
  • Audrey Zarif n°190

On en parle dans Ping Pong Mag (source : fftt.com) 

  

L'incompréhension !

Alors que les rumeurs laissaient supposer qu' Adrien Mattenet, n°2 français, était retenu par son club Allemand, il n'en n'est rien ! Voici le commentaire d'Adrien sur sa page Facebook : 

 

La sélection pour les Championnats d’Europe a été annoncée lundi : j’ai pris acte de la décision. Il n’y a pas eu de...

Posted by Adrien Mattenet, la page officielle on Tuesday, September 8, 2015

Les réactions des joueurs : 

Simon Gauzy 

 

Encore une fois tres heureux d'apprendre une nouvelle sélection en équipe de France pour les prochains championnats d'...

Posted by simon gauzy on Tuesday, September 8, 2015

Stéphane Ouaiche 

 

Sélectionné pour les championnats d'Europe en Russie du 25 septembre au 4 octobre à Ekaterinburg !!

Posted by Stéphane Ouaiche on Monday, September 7, 2015

Antoine Hachard 

 

PREMIERE SÉLECTION EN EQUIPE DE FRANCE

Le mot du sélectionneur : 

Jean-Claude DECRET, directeur du Haut-Niveau : "L’ossature de l’Equipe de France repose sur Simon Gauzy et Emmanuel Lebesson. Les dernières performances sur la scène internationale nous montrent que l’on peut compter sur eux aussi bien en individuels que lors de la compétition par équipes. Stéphane Ouaiche fait son retour. Il fait partie des joueurs sur qui l’équipe de France doit pouvoir compter, tout comme Tristan Flore. Remis d’une blessure qui l’a tenu éloigné des aires de jeu pendant près d’un an, il a travaillé dur pour revenir à son niveau. Antoine Hachard fait, lui, sa première apparition dans le groupe. Auteur de performances notables depuis plusieurs semaines, Antoine mérite de découvrir le très haut-niveau sous le maillot tricolore. Enfin, la Direction Technique Nationale a fait le choix de ne pas sélectionner Adrien Mattenet, n°2 français au classement mondial, pour ces championnats d’Europe 2015. Après les Jeux Européens de Bakou, nous avons reçu Adrien et l’avons écouté. De profondes divergences au sujet des programmes sportifs, de l’encadrement et de la préparation olympique sont ressorties au cours de cet entretien. Il reste arc-bouté sur son mode de fonctionnement. Les entraineurs et l’encadrement ont jugé ce fonctionnement incompatible avec la vie du groupe France et cela motive notre choix de ne pas sélectionner Adrien pour ces championnats d’Europe. 

La sélection féminine est un mélange d’expérience et de jeunesse. Li Xue, Carole Grundisch et Xian Yi Fang sont habituées aux joutes internationales sous le maillot tricolore. Pauline Chasselin et Audrey Zarif, deux espoirs, continuent leur apprentissage chez les seniors. Une formation sur le terrain qui ne pourra s’avérer que bénéfique au moment d’aborder les championnats du Monde juniors organisés en France (29 novembre- 6 décembre)."

source : fftt.com 

Plus d'ACTUALITE

  • All
  • Handis
  • Internationale
  • Jeunes
  • Nationale
  • Reportage
  • Vétérans
  • Default
  • Title
  • Date
  • Random
load more hold SHIFT key to load all load all
Abonnement newsletter