Le dernier chapitre du grand livre de l’année 2013 s’est déroulé du 9 au 12 janvier à Dubaï, lors des finales du World Tour ITTF. Une dernière occasion de briller que les trois français qualifiés n’ont pas laissé passer. Un grand bravo à Abdel-Kader Salifou, Simon Gauzy et Quentin Robinot pour cette fabuleuse année 2013 !

 

Bravo

Trois français qualifiés pour les finales, c'est une performance exceptionnelle que vous avez réalisé !

Quentin Robinot : Oui, il y a eu pas mal d’effervescence autour de nous depuis l’officialisation des qualifications. C’est super pour le ping français d’être aussi bien représentés dans une compétition si prestigieuse.

Abdel-Kader Salifou : C’est d’autant plus intéressant que nous avons chacun emprunté un chemin différent pour décrocher notre place à Dubaï. Aussi bien Quentin, Simon que moi, méritons notre qualification.

Abdel-Kader, tu as reconnu que cette qualification n’était pas un objectif en début de saison, plus une récompense, et pour finir tu signes un quart de finale !
AKS : Oui complètement c’était déjà incroyable de se qualifier en élite pour moi ! J’ai eu un peu de réussite au tirage en tombant sur un adversaire à priori à ma portée en huitièmes de finale (Cazuo Matsumoto, n°86). J’ai su saisir ma chance en faisant un super match, je suis fier d’avoir honoré cette qualification en prouvant que je méritais d’être là.
Simon, es-tu conscient d’avoir frappé un grand coup en t’imposant en moins de 21 ans ?
SG : C’était ma compét' ! J’étais persuadé de pouvoir faire quelque chose en moins de 21 ans, le tableau me paraissait très ouvert. De là à l’emporter…! Chacun des 8 qualifiés pouvait prétendre au podium minimum et finalement c’est moi qui tire le gros lot en produisant du très bon ping et en battant ma bête noire en finale !
Quentin, ton parcours s’est arrêté en poules, as-tu des regrets sur tes deux premières parties ?
QR : Des regrets je ne sais pas. J’avais envie de faire mieux c’est sur mais d’un autre côté Chen Feng et Masataka Morizono ont été super solides contre moi. Même si le résultat peut paraître décevant, c’était malgré tout une expérience incroyable.
Est-ce l’année la plus aboutie de votre carrière ?

AKS : Pour ma part c’est incontestable. J’ai remporté trois Opens, je me suis qualifié pour le Mondial à Paris et l’Euro en Autriche, je fais finale aux championnats de France et quart de finale à Dubaï. J'ai beaucoup travaillé pour gommer mes lacunes, ce travail commence à porter ses fruits et j'en suis ravi !

SG : J'ai remporté trois belles épreuves (championnats de France, World Tour de Pologne en moins de 21 ans et finales du World Tour en moins de 21 ans) mais le début de saison a été plus compliqué. J'ai réussi à retrouver mon niveau, en jouant particulièrement bien sur la fin d'année, et en faisant preuve de régularité. J'ai le sentiment d'avoir vraiment progressé !

QR : Un peu comme Simon, le début de saison n’a pas été au niveau de mes espérances. La deuxième partie de 2013 a été nettement meilleure : j’ai réussi à intégrer le Top 100 mondial, j’ai fait plusieurs bons résultats au niveau international dont un quart de finale à l’Euro, plus cette qualification. Je suis très fier de ce que j’ai réalisé en cette fin d’année 2013.

Quels sont vos objectifs pour 2014 ?

QR : Je ne me fixe pas vraiment d’objectif en termes de résultats. Je veux encore progresser dans mon jeu et continuer de grimper au classement mondial en faisant des belles perfs au niveau international mais aussi avec Hennebont en championnat et en coupe d’Europe.

SG : Comme l’a dit Quentin, c’est dur de se fixer des objectifs au niveau international chez les Séniors. Evidemment, j’ai envie de conserver ma couronne de champion de France dans un peu moins de 2 mois en Vendée. Franchir la barre du Top 50 mondial est également un objectif que je souhaite atteindre le plus rapidement possible, de même qu’endosser le statut de n°1 français au classement mondial.

AKS : J'espère me qualifier pour les championnats du monde par équipes à Tokyo avec l'équipe de France, et intégrer rapidement les 80 meilleures places mondiales. Au niveau national, l'objectif est de franchir une marche de plus par rapport à l'an dernier : devenir champion de France.

Source : http://www.fftt.com

Plus d'ACTUALITE

  • All
  • Handis
  • Internationale
  • Jeunes
  • Nationale
  • Reportage
  • Vétérans
  • Default
  • Title
  • Date
  • Random
load more hold SHIFT key to load all load all