ENCORE CHAMPIONS D'EUROPE : LES JUNIORS DOUBLENT LA MISE

Soirée historique pour le ping tricolore : pour la première fois, les cadets et les juniors garçons conservent leur titre européen. Déjà  sacrées en 2008 à  Temi, les équipes masculines ont confirmé ce soir à   Prague leur domination sur la scène européenne.
Le 14 juillet signifiera désormais beaucoup pour le ping tricolore. Les Tricolores avaient impressionné leur monde en Italie à  Terni l'an passé avec la conquête des deux titres masculins. A Prague, les deux équipes étaient championnes d'Europe en titre et logiquement têtes de série n °1. Les Bleuets ont parfaitement tenu leur rang en repoussant loin la concurrence. La copie est presque parfaite : lisez bien, les juniors n'ont perdu que deux matches en quatre rencontres pendant que les cadets ne laissaient qu'un petit point à  leurs adversaires en autant de rencontres. Une domination sans partage pour les collectifs menés par Jacques Mommessin (juniors) et Thierry Priou (cadets). 


4ème titre de l'histoire
Thomas Le Breton, Victorien Le Guen et Romain Lorentz forment l'ossature d'une équipe de France juniors qui compte aussi sur Antoine Hachard et Quentin Robinot. Ce soir en finale, les Tricolores ont battu les Suédois avec une excellente entrée en matière du champion de France juniors, Le Breton, sorti victorieux d'un premier match avec Karlsson. Si Lorentz perdra son duel face à  Oversjo, il conclura la rencontre sur Karlsson après que Le Guen ait redonné l'avantage avec un 3/0 sur Andersson. "C'était une belle soirée, sourit Jacques Mommessin. J'ai souvent dit que c'était des petits gars très bien. Ce soir, ils ont confirmé ! Je suis fier d'eux. Ils ont réalisé un parcours sans faute et disputé une belle finale parfaitement maitrisée. Ils sont forts mentalement, techniquement et tactiquement. C'est la récompense du travail accompli par les joueurs et le statf au quotidien. Je suis bien conscient qu'il ne s'agit que d'une étape avant les seniors mais il faut savourer avant de repartir pour les simples."

Aussi le doublé pour les cadets
Simon Gauzy, Benjamin Brossier, Enzo Angles et Tristan Flore ont gravé leur nom dans le marbre. Ces quatre là  ont su conserver le titre acquis l'an passé à  Terni et imiter leurs aînés. Sur la tranche d'à¢ge, des 13 - 17 ans, il n'y a rien de mieux que le ping tricolore. Les Bleuets ne sont pas loin d'être invincibles, le fruit d'un travail de détection entrepris depuis une petite décennie ajouté au travail des techniciens français. En quatre rencontres, les cadets n'auront perdu qu'un petit match. Le leader de l'équipe, Simon Gauzy, n °1 européen de la catégorie, n'a pas eu de parties faciles. Mené 2 sets à  0 en demies sur la République tchèque, il renversa la vapeur pour mettre son équipe sur de bons rails. Aujourd'hui en finale, mené 2 sets à  0 et 7-2, il trouva aussi les solutions pour battre Soderlund, un joueur qu'il n'avait jamais battu. Derrière, Benjamin Brossier puis le double ont inlassablement fini le travail pour porter les cadets sur le toit de l'Europe. "Les résultats sont assez nets mais ce n'est pas si facile, explique Thierry Priou. Simon a par exemple du trouver des solutions alors qu'il était dos au mur ce soir pour battre Soderlund. Idem en demies sur Bajger. Les garçons n'ont jamais eu peur mais confirmer un titre n'est jamais facile. Cette saison, on a tout gagné en faisant sortir des joueurs différents. Maintenant, on ne cache pas que notre ambition : remporter enfin un titre individuel."

Déclarations :
Michel Gadal, Directeur Technique National : "Quelle maîtrise  ! Les joueurs jouent intelligemment et restent lucides dans les moments chauds. C'est une étape et il faut continuer. Avec les Jeux Meds et les Universiades, c'est une super série. Il y aura certainement encore beaucoup de hauts et parfois quelques bas mais il faut rester positif et serein car nous sommes en position d'accélérer encore. Côté féminin, il nous faut mettre en place une stratégie adaptée pour être performant."

Alain Dubois, Président de la FFTT :  "C'est vraiment excellent. Deux Marseillaise ont résonné un 14 juillet, c'est magnifique. Je constate ici que l'équipe est soudée : joueurs, techniciens et dirigeants, c'est aussi une fierté. Je suis satisfait d'avoir maintenu  Michel Gadal : notre travail est cité en Europe."
 
Le parcours des juniors garçons à  Prague :
Huitièmes de finale : France - Croatie : 3-0
Quarts de finale : France - Russie : 3-0
Demi-finale : France - Portugal : 3-1
Finale : France - Suède : 3-1

 

Epreuve par équipes - juniors garçons

 

Finale :
France - Suède : 3-1 ( Le Breton - Karlsson 3-1 (9/11 13/11 11/9 11/6) // Lorentz - Oversjo 1/3 (6/11 8/11 11/9 9/11) // Le Guen - Andersson 3/0 (12/10 1/18 11/9) // Lorentz - Karlsson 3/1 (12/10 11/6 10/12 11/7)

France : Thomas Le Breton J2 (EP Isséenne, n °369) - Victorien Le Guen (US Yport, n °418) J2 - Quentin Robinot J1 (Alfort JSA, n °460) - Romain Lorentz J1 (US Marly Le Roi, n °465) - Antoine Hachard C2 (ASPC Nîmes, n °764) - Coach : Jacques Mommessin)

 

Epreuve par équipes - juniors filles

 

Matches de classement : places 7 et 8
France -  Slovaquie : 0-3
==> La France termine 8ème.

France : Aurore Dessaint (TT Saint-Quentin, n °253) J3 - Alice Abbat J2 (SMEC Metz, n °330) - Laura Gasnier J1 (Mayenne CA, n °415) - Stéphanie Loeuillette J2 (ALCL TT Grand Quevilly, n °505) - Anaïs Leveque J1 (CA Mayenne, n °506) - Coach : Armand Duval

 


ENCORE CHAMPIONS D'EUROPE : LES CADETS DOUBLENT LA MISE... AUSSI

 

 

Thierry Priou peut être fier de ses garçons : ils sont à  nouveau sacrés champions d'Europe. (Crédit : Clément Sogorb)

Le parcours des cadets à  Prague :
Huitièmes de finale : France - Pologne : 3-0
Quarts de finale : France - Russie : 3-0
Demi-finale : France Répubique tchèque : 3-1
Finale : France - Suède : 3-0

Plus d'ACTUALITE

  • All
  • Handis
  • Internationale
  • Jeunes
  • Nationale
  • Reportage
  • Vétérans
  • Default
  • Title
  • Date
  • Random
load more hold SHIFT key to load all load all