Pièce(s) jointe(s):
FichierDescriptionTaille du fichierDernière modification
Télécharger ce fichier (17-10-autoquestionnaire.pdf)Autoquestionnaire 25 Ko2017-05-18 17:38
Télécharger ce fichier (cadm2017-2018.pdf)Circulaire Administrative 2017 - 2018 1002 Ko2017-05-18 17:37
Télécharger ce fichier (demande-de-licence-2017-2018.pdf)demande-de-licence-2017-2018.pdf 90 Ko2017-05-18 17:55

Plus besoin d'aller toutes les années chez son médecin pour obtenir un certificat médical, celui-ci sera valable 3 ans. Décryptage !

Le Certificat Médical sera valable 3 ans

Tout ce qu'il faut savoir sur votre certificat médical !

Les différents cas :

  1. Présenter un certificat de non contre-indication à la pratique du tennis de table ou du sport datant de moins d’un an à la date de la prise de licence.
    Dans ce cas, la mention « Certificat médical présenté » sera inscrite sur la licence. Le licencié pourra avoir une pratique sportive à l’entrainement et en compétition. Ce certificat aura une validité de 3 ans s’il est suivi de 2 renouvellements via l’attestation décrite dans le cas 2.  Un certificat médical non renouvelé la saison suivante par l’attestation décrite en cas 2. perd sa validité de 3 ans. Il faudra alors fournir un nouveau certificat médical datant de moins d’un an.

  2. Présenter une attestation certifiant qu’il a répondu « non » à toutes les questions de l’auto-questionnaire médical. Pour obtenir cette attestation, l’adhérent devra avoir répondu « non » à toutes les questions et avoir fourni au cours de la saison précédente ou celle d’avant (si une attestation d’auto-questionnaire a été fournie la saison précédente), un certificat médical de non contre-indication à la pratique du tennis de table en compétition. Des précisions concernant l’auto-questionnaire vous seront communiquées dès qu’il sera validé.
    Dans ce cas, la mention « Certificat médical présenté » sera inscrite sur la licence. Le licencié pourra avoir une pratique sportive à l’entrainement et en compétition.

    Important : Dans tous les cas, l’adhérent est responsable des réponses qu’il fournit au sein de l’auto-questionnaire qu’il remplit et il ne pourra nullement être recherché la responsabilité de la fédération.

  3. L’adhérent ne présente aucun des documents indiqués ci-dessus.
    Dans ce cas, la mention « Sans pratique sportive » sera inscrite sur la licence. Le licencié ne pourra pas avoir de pratique sportive du tennis de table, ni à l’entraînement, ni en compétition. Ce cas est réservé aux non-pratiquants tels que les parents ou accompagnateurs qui encadrent des équipes, aux dirigeants non-joueurs etc….

 Cas particulier des non-licenciés :

Pour les non–licenciés auxquels certaines compétitions sont ouvertes, obligation de présenter un certificat médical mentionnant l’absence de contre-indication à la pratique du tennis de table ou à la pratique sportive en compétition, qui doit dater de moins d’un an.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser en commentaire ci-dessous...

Recherche

Se connecter avec