Open de France 2013 Juniors et Cadets 

Deux titres pour Nolan Givone ce dimanche à Metz

Lors des quatre premières journées de l'Open de France Juniors et Cadets, nos tricolores ont dominé le tableau garçons... Lors de la dernière journée, le dimanche 10 mars 2013, les choses n'avaient pas changé.

Le succès se poursuit avec Nolan Givone, jeune joueur qui fait les gros titres.

Il a gagné les simples chez les cadets et a remporté le double avec Irvin Bertrand.

Nolan Givone

À Metz, le champagne coulait à flots.

Plus tôt dans la semaine
Plus tôt dans la semaine, Enzo Angles avait raflé tous les titres disponibles, le deuxième jour de la compétition, il était couronné dans le simple junior et s'accaparait avec Alexandre Robinot la plus haute marche du podium dans le double junior.

Deux jours plus tard, aux côtés de Mehdi Bouloussa et d'Alexandre Robinot, il remportait l'or dans l'épreuve par équipes en juniors garçons.

L'or par équipes pour les cadets
En attendant, alors qu'Enzo Angles se dirigeait vers la victoire dans le tableau par équipe chez les juniors, Irvin Bertrand et Clément Chobeau obtenaient la première place dans le par équipes chez les cadets. 

Pas de titres ici pour Nolan Givone, mais le dernier jour, il a rejoint la fête.

Non sans quelques surprises
Tête de série numéro 3 dans le simple cadet, il bat le Roumain Rares Sipos en quart de finale (11-8, 11-2, 11-9), avant de mettre fin aux espoirs du Tchèque Tomas Polansky, tête de série n° 2 (11-8, 11-13, 11-6, 11-5) et gagne ainsi son ticket pour la finale.

Après cette victoire peut-être un peu inattendue en demi-finale, il bat son compatriote et la tête de série n°1 Joe Seyfried dans un match complet en cinq sets (8-11, 11-6, 11-7, 9-11, 11 - 6) et remporte ainsi le titre.

Approche positive
« Je suis vraiment heureux de cette victoire, physiquement, c'était difficile parce que j'ai aussi joué le simple en juniors », a confié Nolan Givone. « J'ai été très combatif sur tous mes matchs, surtout dans la finale, et ça a payé ».

Combatif sans le moindre doute, Nolan Givone est surtout resté positif tout au long de la journée.

« Je me suis toujours beaucoup entraîné mais j'avais des problèmes pour gagner, donc c'est une belle récompense pour moi aujourd'hui », a ajouté le nouveau champion. « J'ai atteint la finale en Suède récemment ; et gagner aujourd'hui, c'est vraiment super ! »

L'Open de Suède : peut-être la raison de son succès à Metz ?
À l'Open de Suède Juniors et Cadets, fin février, dans le cadre du Tournoi International de Safir, Nolan Givone avait été battu en finale du tableau Cadets par le Coréen Cho Seungmin.

Cependant, il avait été vraiment à deux doigts de la victoire. Il s'était incliné en cinq sets (11-7, 9-11, 11-8, 5-11, 11-5).

Performance réitérée
Nul doute que cette victoire manquée avait renforcé sa détermination à Metz et que sa demi-finale à Цrebrц lui avait donné confiance. Il avait battu alors Joe Seyfried en cinq sets (7-11, 12-10, 4-11, 11-8, 11-7) !

Lors de l'Open de France Juniors et Cadets, Nolan Givone a répété l'exploit.

Un Quart de finale difficile
Une performance impressionnante de la part de Nolan Givone qui n'a jamais joué de matchs en cinq sets pendant son parcours jusqu'à la finale. Pour Joe Seyfried, les choses ont été différentes.

Il sort vainqueur d'un gros quart de finale contre le Singapourien Loy Meng Hean, tête de série n°11 (9-11, 11-7, 7-11, 11-7, 11-5) après avoir auparavant battu confortablement son coéquipier Lucas Rigault, tête de série n°4 (11-8, 11-9, 9-11, 12-10).

Défaite contre Joe Seyfried et Lucas Rigault
Défaite pour Joe Seyfried et Lucas Rigault au profit de Nolan Givone dans le simple cadets, le scénario s'est répété dans le double, avec là encore plutôt une surprise.

Lors de la dernière bataille, Irvin Bertrand et Nolan Givone, têtes de série n°2 battent les têtes de série du double Lucas Rigault et Joe Seyfried dans un dernier set très serré (6-11, 11-7, 11 - 5, 11-13, 11-9).

Demi-finales
En demi, Irvin Bertrand et Nolan Givone avaient battu les Singapouriens Loy Meng Hean et Poh Shao Feng Ethan, têtes de série n°5 (11-5, 11-5, 11-7) tandis que Lucas Rigault et Joe Seyfried avaient écarté les Allemands Geritt Engemann et Jannick Xu, têtes de série n°9 (11-5, 11-9, 11-4).

Source : www.ittf.com / Photo: Jean-Denis Beucher  / Traduction : Kévin Bacquet

Plus d'ACTUALITE

  • All
  • Handis
  • Internationale
  • Jeunes
  • Nationale
  • Reportage
  • Vétérans
  • Default
  • Title
  • Date
  • Random
load more hold SHIFT key to load all load all